L’éditorial du n°84

Que les magasins restent ouverts ou non, leurs vitrines continuent de s’offrir aux regards — avides ou amorphes, selon l’humeur — et, pour qu’elles vaillent le coup d’œil, certains puisent…

Continuer la lecture L’éditorial du n°84