L’éditorial du n°38

La destinée critique d’Edmond Rostand rappelle à quel point un succès, surtout s’il est immense et universel, peut être destructeur. À cause de Cyrano de Bergerac, Rostand n’a jamais bénéficié…

Continuer la lecture
×

Panier