L’éditorial du n°62

Comment commencer ?  Comment recommencer ? Au début de l’histoire il y avait Jean-Jacques Lefrère et ses idées hardies, et son enthousiasme contagieux, mais aussi Michel Pierssens, Jean-Paul Goujon, rassemblés par la grâce d’un colloque à Montevideo sur les pas d’Isidore Ducasse. De là la création, avec Michel Pierssens du fameux Colloque des Invalides au Centre culturel canadien, il y a 18 ans… Rapidement ce colloque atypique aimante de nombreux passionnés d’histoire littéraire et d’enquête, estampillés par l’université ou non. Une bande de passionnés, une communauté de curiosités, l’ingrédient principal de toute bonne revue : Histoires littéraires était née. L’équipe du numéro 1 rassemblait Jean-Jacques Lefrère, Michel Pierssens, Jean-Paul Goujon et Jean-Didier Wagneur, bientôt rejoints par Patrick Besnier et quelques juniors alors, Hugues Marchal, Muriel Louâpre, Sandrine Raffin. Et voilà pour 15 ans de beau papier imprimé par les bons soins de messieurs du Lérot père puis fils.
Notre ami Jean-Jacques Lefrère n’est plus. La revue que nous avions fondée ensemble n’existerait pas sans sa passion pour la littérature et son histoire, sans son énergie et son talent pour fédérer les efforts d’un grand nombre de chercheurs.

S’il faut recommencer, aujourd’hui, refonder cette revue orpheline, c’est avec le même souci de rigueur et le même souci d’apporter dans chaque numéro à la fois des documents neufs, des analyses approfondies, des informations utiles aux chercheurs comme aux amateurs, simples lecteurs ou bibliophiles, un panorama critique large et réactif aux publications nouvelles.

Henri de Reignier

Henri de Reignier

Le présent numéro témoigne des efforts de la revue pour explorer en profondeur le champ littéraire qui fait son objet. Henri de Régnier a joué dans son époque un rôle majeur et sa production littéraire en fait un auteur considérable qu’il fallait redécouvrir et resituer. C’est ce que fait ici le très important dossier réuni par Patrick Besnier, dont la biographie d’Henri de Régnier vient par ailleurs de paraître.

Les contributions qui complètent ce dossier apportent des documents et des informations nouvelles du plus grand intérêt sur des figures-clés de notre période de prédilection : sur Nerval et Bertrand, sur Poulet-Malassis correspondant avec Asselineau, sur Jean Larocque.

On trouvera enfin comme à l’habitude la chronique des ventes, toujours très attendue, et une ample moisson critique sans concession dans les publications récentes les plus pertinentes.

 voir le sommaire  

Print Friendly, PDF & Email
Tagués avec : , , , ,