Catégorie : 50

L’éditorial du n°50

Le XIXe siècle a cru un moment que la littérature gagnerait de nouveaux chefs-d’oeuvre grâce à la Charte et aux beautés de l’éloquence parlementaire. Erreur confirmée à chaque session de la Chambre ! Mais cela n’empêche pas qu’il y soit